teliosa

Salaire d’un thérapeute : comment le calculer et le définir ?

Avant de se lancer et de vous reconvertir en tant que thérapeute, vous vous posez certainement mille et une questions sur un des métier du bien-être comme : vais-je pouvoir vivre de mon métier de thérapeute ? Combien gagne un thérapeute ? Quel est le salaire d’un thérapeute ? Est-ce que le revenu moyen d’un thérapeute varie selon sa spécialité ? Pour devenir thérapeute, des informations diverses et variées sont à connaître.

Quel est le salaire d'un thérapeute ? - Formation pour thérapeute, Teliosa, Quentin MDB

Sans oublier les questions que l’on se pose autour des tarifs : comment fixer mes tarifs ? Que dois-je prendre en compte pour être au juste prix ? Toutes ces questions sont essentielles, mais elles sont hélas souvent laissées de côté, notamment dans les formations.

C’est pour cela qu’on essaye dans cet article de vous donner quelques clés et pistes de réflexion qui vous aideront, on l’espère, à trouver des réponses et à y voir plus clair.

Quel est le salaire d’un thérapeute ?

On ne va rien vous apprendre en vous disant que le revenu (le terme est plus approprié pour un indépendant que « salaire ») d’un thérapeute libéral dépend avant tout :

du tarif de ses séances

du nombre de clients qu’il reçoit par mois

de son temps de travail et de ses congés

de ses charges professionnelles (loyer, téléphone, Internet, assurances, mutuelle pro, ….)

Même si on comprend vite le rôle des variables citées ci-dessus dans la détermination du revenu, il n’en reste pas moins très difficile d’estimer le revenu d’un thérapeute. En effet, en plus de notre première liste, il convient d’ajouter les facteurs suivants :

le lieu d’exercice : le prix des séances varie géographiquement et entre ville et campagne,

– si vous êtes un thérapeute spécialisé en holistique : un thérapeute holistique peut avoir plus de client mais tarifer moins chères ses séances et vice-versa,

– Vos expériences professionnelles comme thérapeute : plus vous avez de l’expérience, plus le prix de vos séances peut être élevé,

– le statut juridique du cabinet : certains statuts permettent de déduire toutes les charges professionnelles, d’autres qu’une partie et certains autres, aucun (micro-entreprise) – Certains statuts juridiques permettent de payer des charges sociales plus basses (SAS), d’autres permettent de choisir entre l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu, etc. Sur ce point, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un expert et de faire des recherches pour choisir le meilleur statut pour vous.

– Du nombre de séances faites en groupes versus nombre de séances individuelles : La tarification en groupe permet de gagner en 1 heure, 2 à 3 fois plus qu’avec une séance individuelle. Plus vous réalisez de séances en groupe, plus vos revenus sont importants pour le même nombre d’heures travaillées.

Par ailleurs, on estime qu’il faut entre 3 et 5 ans pour avoir une clientèle. De ce fait, un thérapeute se doit souvent d’attendre toutes ces années pour avoir une bonne vision de ses revenus.

C’est pourquoi, Même si cela reste hypothétique, il est très important que vous fassiez votre business plan et que vous estimiez pour vos 3 premières années d’exercice le nombre de patients que vous pensez recevoir par mois, le tarif moyen de vos séances ainsi que vos charges et frais professionnels. Il est préférable de ne pas être trop optimiste surtout la première année et vous pourrez toujours modifier votre business plan selon vos résultats.

Pourquoi est-ce important de faire votre business plan ? Pour 3 raisons majeures, la première étant celle de vous fixer un objectif ! Avoir un but à atteindre est un facteur de motivation. Cela vous forcera à faire de la communication, à vous vendre !

La 2ème raison est de vous donner de la visibilité et ainsi d’éviter les mauvaises surprises. Vous savez exactement ce que vous allez devoir payer et quand, mais vous allez également savoir quelles rentrées sont attendues.

Et enfin, la dernière raison, c’est de lister l’ensemble de vos charges et frais professionnels. En faisant cette liste, vous devez questionner chacune de vos dépenses avec pour objectif de réduire vos charges et vos frais, comme, par exemple, le lieu de votre installation. Un loyer peut en effet, sérieusement réduire vos futurs revenus, surtout si vous choisissez le statut de micro-entrepreneur. Du coup, il faut peut-être voir l’opportunité de réduire ses charges de loyer et se projeter plutôt sur des séances chez vos clients, par visioconférence ou bien encore d’installer votre cabinet à votre domicile, le temps d’avoir un peu de trésorerie. On en profite aussi pour revoir ses forfaits de téléphone et d’Internet… Bref, on s’assure que nos futures charges ne grignoteront pas trop nos revenus.

Donc comme vous l’avez lu, les revenus d’un thérapeute varient énormément selon les facteurs que nous venons de lister, mais pour vous donner quand même un ordre d’idée, le revenu ou salaire moyen pour un thérapeute en France se situe entre 1500 et 2000 €. Ce revenu peut augmenter jusqu’à 3 000 € si vous réalisez régulièrement des stages, des séances collectives ou encore des formations.

Pour être sûr(e) de vivre de votre métier de thérapeute, il est donc vital de bien fixer ses tarifs et de bien définir ses différents types d’intervention.

Salaire pour therapeute Teliosa | Teliosa

Thérapeute : Comment bien fixer le prix de vos séances

Bien-sûr, le tarif de vos séances de thérapie est important pour définir vos futurs revenus, mais il n’est pas que cela ! Le prix de vos prestations doit aussi refléter vos valeurs et notamment la valeur que vous donnez à votre travail.


Il est donc important de prendre du temps pour fixer ses tarifs et de suivre les étapes suivantes :
Faire une analyse de la concurrence locale : Pour ne pas être trop bas ou trop haut par rapport à vos confrères, analysez leurs tarifs en regardant quel(s) service(s), quelle(s) prestation(s) ils offrent, à quel prix, pour quelle durée, dans quel lieu…Comparez-vous aux thérapeutes qui sont les plus semblables à vous.
Ajustez les tarifs moyens constatés à votre expérience et à votre ou vos spécialités.
Un petit conseil : ce n’est pas parce que vous débutez que vos tarifs doivent être inférieurs à vos concurrents. Un prix trop bas peut paraître suspect, un signe de mauvaise prise en charge. Ne vous sous-estimez pas et choisissez un prix dans la moyenne, avec lequel vous vous sentez à l’aise.
Vous devrez faire cet exercice pour chaque type de séance que vous allez proposer. Ainsi, une séance collective sera moins chère par individu, mais devra être financièrement plus intéressante pour vous qu’une séance individuelle- Pensez donc à fixer un nombre minimum de participants et à rester souple en proposant par exemple un prix dégressif à partir de X participants (à vous de choisir !) – Idem pour les ateliers ou formations- Pour ces deux derniers cas, vous devrez en plus tenir compte de tous vos frais (location salle, matériel éventuel, temps de préparation, pause-café…) pour fixer vos tarifs.

Quel est le tarif moyen d’une séance de thérapie ?
En moyenne, une séance individuelle chez un thérapeute débutant est facturée entre 50€ et 90€ – Bien-sûr vous trouverez certains thérapeutes qui facturent leur séance à 150 € voir plus mais, ils sont très loin d’être une majorité.
Pour les séances collectives, on constate une moyenne entre 20 € et 45 € par personne.
Le salaire d’un thérapeute, tout comme ses tarifs sont soumis à beaucoup de facteurs et il est donc difficile d’être précis. Mais, devenir thérapeute, c’est avant tout choisir un métier passion, alors ne retenez qu’une chose : votre satisfaction première ne viendra pas de votre salaire, non elle viendra d’abord de vous-même, de la fierté que vous retirerez de tout ce que vous vous apprêtez à réaliser.

L’activité de thérapeute vous intéresse et vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à lire nos autres articles sur le sujet :

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite