teliosa

Sophrologie définition : qu’est-ce que le métier de sophrologue ?

Sophrologie définition : la sophrologie est une méthode psychocorporelle qui, à l’aide de différentes techniques qui favorisent la détente physique, va permettre de renforcer la pensée positive des personnes pour leur permettre de mieux faire face au stress de la vie courante et ainsi trouver l’harmonie et la sérénité.

Sophrologie définition : qu’est-ce que le métier de sophrologue ?

La sophrologie est un métier tourné vers le bien-être et l’humain. Ce métier attire les personnes, qui souhaitent se reconvertir dans un travail qui a du sens et pour lequel, les résultats sont visibles et concrets. Aujourd’hui devenir sophrologue attire le plus de nouveaux praticiens.

Sophrologie définition :

En grec ancien, le terme sophrologie signifie “harmonisation de la conscience”. La sophrologie est donc une méthode psychocorporelle, qui agit à la fois sur le corps et sur l’esprit. Pour beaucoup, la sophrologie est aussi une philosophie de vie. 

C’est le psychiatre Alfonso Caycedo qui l’a créée dans les années 60 pour, à l’origine, désigner les techniques d’hypnose alors utilisées par les psychiatres. La sophrologie est devenue une méthode à part entière dans les années 70 en se structurant autour de trois niveaux:

  • La concentration et la perception de son corps ;
  • Le renforcement de l’image de soi ;
  • L’initiation à la méditation

Si la sophrologie est plein essor depuis plusieurs années c’est grâce à l’intérêt grandissant des français pour les médecines dites non traditionnelles qui viennent complémenter les médecines classiques. Nombreuses sont les personnes qui souhaitent en effet améliorer leur bien-être sans avoir recours à des produits chimiques et qui souhaitent améliorer non seulement leurs maux physiques mais aussi leurs maux psychiques. La sophrologie bénéficie en plus d’une reconnaissance du monde médical qui fait souvent appel à cette technique pour aider leur patient à guérir plus vite en soignant en même temps le corps et l’esprit.

Ce sont sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale que se concentrent les séances de sophrologie. L’objectif est de permettre au patient de travailler sur les valeurs qui lui importent afin de mieux se connaître, de pouvoir trouver et stabiliser son état de bien-être, et enfin, lui permettre d’activer tout ses potentiels dont il ignore souvent l’existence.

Il est important de notifier que la sophrologie n’est pas une médecine, et que cette méthode ne peut se substituer à une consultation médicale quand la pathologie l’impose. La sophrologie doit être vue comme complémentaire à la médecine traditionnel.

Mais la sophrologie est aussi un outil de développement personnel qui permet de trouver sérénité et confiance en soi en harmonisant le corps et l’esprit.

Sophrologie en quoi cela consiste et en quoi consiste le métier de sophrologue - Teliosa

Qu’est-ce que le métier de sophrologue ?

Si vous souhaitez vous reconvertir dans un métier du bien-être, et plus particulièrement devenir sophrologue, voici une fiche métier qui vous apprendra tout ce qu’il faut savoir sur ce métier passionnant, et qui pourra vous aider dans votre parcours de reconversion et de formation.

Un sophrologue est, par définition, un praticien de la sophrologie. Le rôle du sophrologue est d’amener se clients à changer leur vision et ainsi agir et réagir en pleine conscience, en toute sérénité aux évènements qui le touchent. Les sophrologues ont des champs d’action très larges, allant de la gestion du stress, au soulagement de certains troubles du comportement. En effet, ces derniers sont sollicités par des personnes ayant différentes problématiques ou pathologies comme des troubles du sommeil, la difficulté à gérer un stress post-traumatique, des problèmes de mémorisation, des troubles de l’alimentation ou encore des phobies.

L’une des principales qualités que doit posséder un sophrologue, est la capacité d’écoute. Métier entièrement tourné vers l’humain, un sophrologue doit, en effet, savoir faire preuve de bienveillance et d’empathie envers tous les patients qui sont amenés à le consulter.

Un sophrologue intervient dans le cadre de séances collectives ou de séances individuelles. La différence repose sur le fait que la séance de groupe constitue une approche plus globale. Lors d’une séance individuelle, le thérapeute peut proposer un accompagnement plus personnalisé, basé sur la problématique de son client. Une relation plus intime se développe.

C’est lors de ses séances qu’il va mettre en application les méthodes de relaxation et de visualisation positive qui lui ont été apprises avec pour objectif de les transmettre à ses clients. Travail des postures, stimulation du corps, exercices de respiration, apprentissage de la méditation sont des exemples d’outils que le sophrologue va utiliser pendant ses séances pour amener son patient à un état de sérénité et d’équilibre entre le corps et l’esprit.

En ce qui concerne le statut, comme la plupart des métiers du bien-être, la majorité des sophrologues exerce leur activité en libéral. C’est-à-dire qu’ils ne sont affiliés à aucune structure. Cela leur permet donc de fixer leurs tarifs, de choisir leur lieu d’exercice (en cabinet ou à domicile), mais aussi de choisir leurs horaires, leur rythme de travail, ou encore leurs clients. Il peut alors intervenir auprès de clients particuliers mais aussi d’entreprises, d’écoles, d’hôpitaux.

Cependant, il est aussi possible d’exercer le métier de sophrologue en tant que salarié, dans l’enceinte d’une structure spécialisée. Cela peut être une maison de retraite pour intervenir auprès de séniors, ou alors un centre de remise en forme, un centre de thalassothérapie.

Comment devenir sophrologue ?

Il existe différentes solutions qui pourront vous permettre de devenir sophrologue, notamment si vous êtes dans une démarche de reconversion professionnelle dans un métier du bien-être.

Le métier de sophrologue est un métier reconnu par l’Etat, mais il ne nécessite pas de diplôme. En revanche, il est largement conseiller de posséder un certificat professionnel qui vous permettra d’être inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) , ou un diplôme de praticien de la sophrologie.

Avant de choisir l’école et la formation que vous souhaitez suivre afin de vous former à la sophrologie, vous devez d’abord choisir quel courant de sophrologie vous intéresse. On compte plusieurs courants et écoles de sophrologie, voici les trois principaux:

  • L’école caycédiennes. Cette dernière est affiliée à la fédération Alfonso Caycedo- La sophrologie caycédienne a pour objectif de renforcer les attitudes et les valeurs positives dans la vie quotidienne que ce soit à titre personnel ou professionnel. L’objectif est de développer des capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.
  • La sophrologie Dynamique: Créée par Yves Davrou, élève d’Alfonso Caycedo, ce courant se veut être une méthode rapide et efficace. La sophrologie dynamique est basée sur l’apprentissage par l’expérience et par l’entraînement en répétant des exercices mentaux et physiques dans un ordre bien précis.
  • La sophrologie analytique : En s’appuyant en partie sur les théories freudienne, jungienne et lacanienne, la sophrologie analytique couple les principes de la sophrologie avec des outils issus d’autres méthodes de psychothérapie comme l’analyse transactionnelle, la PNL, la Gestalt-thérapie ou encore les constellations familiales.

De nombreuses écoles de formations à la sophrologie existent en France. En moyenne, les formations proposées durent 300 heures et couplent cours théoriques et cours pratiques. À ces 300 heures de formation, il convient d’ajouter des heures de travail personnel.

Il est possible d’effectuer sa formation de sophrologue à distance, ou bien en présentiel. Cela dépend, à la fois de vos préférences, mais aussi de votre organisation. Les formations à distance permettent de plus facilement concilier votre apprentissage, et votre rythme vie, notamment pour les personnes qui continue à travailler pendant leur reconversion professionnelle.

Vous souhaitez en savoir plus sur le métier de sophrologue lisez nos articles suivant :

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite