teliosa

Comment fixer un prix pour mieux vendre ses services ? (métiers de la thérapie)

Bien savoir fixer ses prix est important pour la bonne santé de votre entreprise. Généralement, les thérapeutes fixent leurs prix trop bas et pourtant ils font des choses formidables ! Nous allons voir ici comment correctement fixer vos prix.

Pourquoi ce n’est pas une bonne idée de fixer un prix bas ? 

Premièrement, nous savons que les thérapeutes sont tentés de fixer des prix bas pour être plus compétitifs que leurs concurrents. Or, on ne fixe pas ses prix en fonction des concurrents mais en fonction du problème que vous résolvez. Si vous aidez réellement ceux qui vous payent, n’ayez pas peur d’augmenter vos tarifs, ces derniers vous suivront. 

Deuxièmement, cela peut être dangereux car il y a une nette différence entre votre chiffre d’affaires et votre argent personnel. Prenez en compte les barrières de la taxe, c’est-à-dire toutes les taxes que allez devoir à l’Etat ( Urssaf, les impôts…). C’est pourquoi, si vous voulez gagner correctement votre vie, il faut proposer des tarifs plus élevés. 

Troisièmement, proposer des tarifs bas c’est amener des personnes moins engagées dans le processus thérapeutique. C’est un biais psychologique que nous connaissons tous : plus nous payons cher un service/produit, plus nous sommes amenés à nous investir auprès de celui-ci.  Par conséquent, proposer des tarifs plus élevés vous attirera une clientèle plus qualitative qu’avec des tarifs réduits. 

Quatrièmement, vous allez vous épuiser. En effet, si vous fixez vos tarifs à la baisse, vous allez devoir plus travailler pour être correctement rémunéré. Augmentez vos prix c’est aussi la promesse de travailler moins. 

Proposer des prix moins chers ne vous fera pas plus vendre !

Le fait que vous n’ayez pas assez de clients n’a pas de rapport avec la tarification de vos services ! Lorsque vous êtes nouveau que vous proposez des séances à 30 € ou 70 €, cela ne fait pas de grandes différences dans l’acquisition de clients. Vous manquez juste de visibilité. C’est pourquoi vous ne devez pas avoir peur d’augmenter vos prix. 

Il faut aussi que vous différenciez prix et valeur. Avant de fixer vos prix, il faut que vous réfléchissiez à la valeur que vous apportez. Par exemple, si vous proposez un programme pour arrêter de fumer à 800 euros alors la valeur apportée à votre client (l’arrêt du tabac) sera infiniment plus grande que celle du prix proposé. 

A quel moment et comment augmenter ses prix ? 

Tout d’abord, si vous êtes à 30 € la séance vous pouvez déjà augmenter vos prix, c’est trop bas. Ensuite, vous pouvez augmenter vos prix en fonction du stade de développement de votre activité et surtout en fonction de la puissance de votre marketing. 

Cependant, il n’y a pas véritablement de “bons” moments pour augmenter vos prix. Comme le dit Oussama Ammar : “Montez vos prix et voyez ce qu’il se passe”. Analysez vos concurrents et voyez combien ces derniers vendent leurs produits/services similaires aux vôtres, vous serez surpris de voir qu’ils les vendent généralement plus chers alors qu’ils sont peut-être moins experts que vous. 

Ensuite, il est nécessaire de bien sélectionner votre cible et de proposer vos services à une cible susceptible de payer plus cher vos services. 

De plus, la chose la plus importante pour pouvoir augmenter est d’augmenter la valeur perçue de ce vous faites. Comment augmenter la valeur perçue vous me direz vous ? Tout simplement en apprenant à mieux vendre. Ça tombe bien ! J’ai fait une vidéo à ce sujet.

Enfin, travailler au package (à l’accompagnement) plutôt qu’à la séance permet de décorréler votre temps de vos revenus.  

Pour ne pas manquer les prochaines vidéos, abonnez-vous à notre chaîne en cliquant ici

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite