teliosa

Qu’est-ce qu’un hypnothérapeute ?

Avant de se lancer dans sa reconversion dans les métiers de l’hypnose, comprenons bien ce qu’est un hypnothérapeute et quels sont les différences avec un hypnotiseur.

Qu’est-ce qu’un hypnothérapeute ?

De plus en plus de personnes cherchent à se reconvertir pour enfin se sentir pleinement épanouies dans leur activité professionnelle. La reconversion est une solution idéale pour changer de vie professionnelle et retrouver un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. C’est aussi l’occasion de faire de nouvelles expériences et d’entamer une formation dans l’un des métiers du bien-être.

Comprendre le métier d’hypnothérapeute

En utilisant l’hypnose et en atteignant l’inconscient, l’hypnothérapeute est en mesure d’aider ses clients à surmonter certaines peurs ou blocages souvent dus à des expériences de vie. L’hypnothérapeute aide aussi à se défaire des addictions comme la cigarette, à retrouver de la sérénité et à faire face à la douleur. Etre hypnothérapeute, c’est rentrer dans la vie très privé de vos clients. Il est donc impératif d’établir avec vos clients un climat de confiance et de faire preuve d’une bonne capacité d’écoute.

Définition: Qu’est ce que l’hypnothérapie

Pour comprendre l’hypnothérapie, il faut avant tout comprendre l’hypnose ericksonienne, mise au point par le psychiatre américain Milton Erickson. Cette technique thérapeutique repose sur un état modifié de votre conscience : le praticien, hypnothérapeute, utilise la voix pour convoquer l’inconscient d’une personne qui se trouvera alors entre la conscience et le sommeil. Victime de mauvaises idées reçues provoquées par les spectacles d’hypnose, l’hypnose est parfois pensée comme une perte de contrôle alors qu’elle n’est, en réalité, qu’un état d’hyperconscience permettant une meilleure écoute et de passer plus facilement les blocages de la conscience.

L’hypnothérapie désigne donc une thérapie par un état modifié de la conscience : à travers plusieurs exercices, le praticien plonge son patient dans un état d’hyperconscience qui le coupe du monde extérieur. Il est alors en mesure par la parole de faire tomber les barrières et blocage qui empêche son client d’atteindre ses objectifs. Les résultats sont en général rapides.

Sans être psychologue, l’hypnothérapeute doit posséder des connaissances sur la psychologie humaine. Il doit en effet pouvoir analyser les causes des blocages, des phobies, du stress de son client pour pouvoir le guider efficacement pendant les séances d’hypnose.

Différencier l’hypnothérapeute et l’hypnotiseur

Hypnotiseur est le terme utilisé pour désigner une personne en mesure de provoquer l’état d’hypnose. dit rapide. Un hypnotiseur utilise l’hypnose rapide pendant des spectacles mais ne peut que donner des injonctions simples aux participants. Un hypnothérapeute, quant à lui, utilise l’hypnose et l’état modifié de conscience dans un but thérapeutique pour soigner et guider vers un mieux-être et soulager de certaines blessures ou tracas du quotidien. Il suggère, contrairement à l’hypnotiseur qui ordonne, à son client de lever ses points de blocage.

Que soigne un hypnothérapeute ?

Un hypnothérapeute peut être sollicité dans de nombreux cas de figures :

  • l’hypnothérapie pour réduire et apprendre à gérer son stress: pour des personnes sujettes à un stress chronique, soumises à un stress répété quotidiennement, qui doivent face à un événement stressant comme la préparation d’un examen ou un deuil.
  • l’hypnothérapie pour améliorer leur confiance en soi : Pour les personnes qui ont peur de prendre la parole en public, sont victime du syndrome de l’imposteur, qui souhaitent améliorer leur manière de communiquer.
  • l’hypnothérapie pour apprendre à gérer ses émotions: Pour les personnes déprimées, stressées, émotives, timides ou pour les personnes qui veulent perdre du poids, accepter leur corps.
  • Par des personnes victimes de traumatismes divers et variés : violences, addictions, problèmes conjugaux et familiaux, troubles sexuels, du comportement ou encore pour réussir à surmonter la perte d’un proche.
  • L’hypnothérapie pour gérer les douleurs: Pour les personnes souffrant de douleurs chroniques, ou pour remplacer l’anesthésie pendant une opération chirurgicales ou la péridurale pendant un accouchement, ou encore pour soigner les allergies.
Définition du métier d'hypnothérapeute - Teliosa

Comment peut-on devenir hypnothérapeute ?

Des formations pour devenir hypnothérapeute sont proposées dans diverses universités, associations ou encore des écoles privées. Certaines de ces formations sont dédiées au grand public mais d’autres sont réservées aux professionnels de santé ou aux professionnels de soin qui ont recours à l’hypnothérapie dans le cadre de leur activité professionnelle. L’IFH, Institut Français d’Hypnose, l’ARCHE ainsi que l’IFHE, Institut Français d’Hypnose Humaniste Ericksonienne, sont les trois écoles principalement reconnues pour devenir hypnothérapeute.

En réalité, il est possible de s’installer légalement à son compte sans détenir de diplôme car la profession d’hypnothérapeute n’est pas un métier réglementé. Ce qui facilite la reconversion, les formations existantes n’étant elles n’ont plus, pas toutes soumises à la détention d’un diplôme.

Cependant, suivre et obtenir un certificat d’une formation dans le domaine de l’hypnose et de l’hypnothérapie permet de faire preuve de crédibilité auprès des clients et futurs employeurs. Une formation certifiante étant gage de compétences et de la connaissance des fondamentaux.

A savoir, un hypnothérapeute doit obligatoirement disposer d’une qualification pour pouvoir exercer l’hypnothérapie dans le milieu médical.

Déroulement d’une séance d’hypnothérapie

Le travail d’un hypnothérapeute est de plonger le patient dans un état modifié de conscience pour soigner certaines blessures ou l’aider à surmonter certaines situations de vie pouvant être gênantes au quotidien.

Comment se déroule une séance d’hypnothérapie ?

Les méthodes utilisées par les différents praticiens de l’hypnose sont multiples et propres à chacun. Libre au praticien de choisir quelle méthode ou quels protocoles il souhaite privilégier avec son client.

Toute les séances débutent par un entretien. Celui de la première séance est particulièrement important car il va vous permettre de découvrir votre patient, de comprendre pourquoi la personne est là et de commencer à définir les protocoles et le contenu des futures séances. Attention, il est important pour être efficace de savoir adapter les séances en fonction non seulement des résultats mais surtout de ce qui ressortira desdites séances.

En général, on constate les premiers résultats au bout de quatre séances nécessaires, mais certains clients demanderont moins, ou plus de séances, cela dépendra du travail à faire sur les différents blocages. Ce nombre de séances peut également dépendre du profil du patient et de sa capacité à se laisser hypnotiser : des résultats sont plus rapidement constatés sur les enfants qui sont plus faciles à hypnotiser.

En moyenne, une séance d’hypnothérapie dure 1 heure. Les prix d’une séance d’hypnothérapie sont très variables et dépendent du praticien qui peut fixer librement ses tarifs. La notoriété du praticien peut influencer le prix d’une séance, tout comme la situation géographique de celui ci. Concernant le remboursement d’une séance d’hypnothérapie, cela dépend du praticien : une hypnothérapie réalisée par un médecin, ou encore psychopraticien pourra être prise en charge par la sécurité sociale.

Comment choisir son hypnothérapeute ?

Une bonne pratique de l’hypnothérapie demande à bien choisir son praticien : le bouche-à-oreille n’est pas le seul critère à prendre en compte pour choisir un hypnothérapeute. Dans une société où les technologies sont omniprésentes, il faut savoir les utiliser et prendre le temps de consulter différents praticiens sur internet, prendre en compte les avis et renseignements donnés, ces critères donneront une idée du style et de l’approche utilisée par tel ou tel hypnothérapeute.

Il est préférable d’opter pour un praticien disposant d’une bonne formation en psychothérapie ou dans le secteur de la santé selon votre situation et vos besoins. En privilégiant un hypnothérapeute doté d’une qualification dans l’hypnose, vous profiterez d’une expertise certifiant la réussite de cette thérapie. Les critères primordiaux restent malgré tout la qualité de votre relation avec le praticien et le plaisir que vous avez à échanger avec ce dernier.

Il existe quelques critères importants à suivre pour choisir un bon hypnothérapeute :

  • le praticien doit disposer d’une formation adéquate
  • il faut se renseigner sur ses domaines de spécialisation
  • constater la qualité de vos échanges
  • prendre en compte le nombre de séances que le praticien recommande

Controverses autour de l’hypnothérapie

S’il est difficile d’évaluer la qualité de la pratique de l’hypnothérapie, il est certain que cette technique est de plus en plus sollicitée dans les hôpitaux mais aussi plus enseignée dans les facultés de médecine. Diverses études mettent en avant l’efficacité de l’hypnose, notamment dans le traitement des addictions.

Plusieurs personnes hésitent, par peur, à franchir le pas de l’hypnothérapie. En réalité, l’hypnothérapie ne présente aucun danger pour la santé : un patient sous hypnose ne dort pas et est simplement plongé dans un état modifié de conscience.

Vous souhaitez devenir hypnothérapeute ? Découvrez nos autres articles sur le sujet :

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite