teliosa

Lâcher prise ou lâcher être : les fondamentaux pour développer son activité

Parlons un peu de lâcher-prise. Ce concept est pas mal à la mode. Il est important mais souvent mal compris / utilisé. Savoir lâcher prise fait partie des compétences clefs qui m’ont aidées à réussir. Notamment, quand rien ne se passait comme je voulais dans ma vie.

Les fausses idées du lâcher prise

Le premier problème du lâcher prise ce sont les fausses idées sur ce qu’est le lâcher prise. Plus que lâcher prise, ce qu’il faut c’est laisser être.

Deuxièmement, il y a la gestion de nos émotions. C’est quelque chose que nous n’apprenons pas à l’école. Plus on grandit et plus les choses vont se faire de façon inconsciente et cela est mauvais.

Comment gérer ses sentiments ?

Il y a 4 moyens principaux de gérer ses sentiments. Du plus conscient au plus inconscient.

1.L’expression

Imaginons, il y a quelque chose qui nous énerve alors on va s’énerver. Par exemple dans les embouteillages. Au final, il faut savoir que la colère n’est pas juste créée par les embouteillages mais par quelque chose d’autre qu’il faut investiguer.

2. L’échappée

C’est l’idée de faire diversion face à quelque chose qui nous arrive. Par exemple avec du divertissement, Netflix, les réseaux sociaux etc…

3. Suppression

Il y a quelque chose qui arrive et on essaie de ne pas le regarder alors on le supprime.

4. La répression

Cela se passe quand on vit des traumatismes et qu’on a pas avoir la force de les affronter alors on l’enterre en nous, on le réprime dans l’inconscient. Ce qui fait qu’on on va réagir de façon irrationnelle sans savoir pourquoi. Le but est de conscientiser ceci.

Comment lâcher prise ?

Le mécanisme du « surrender »

1. Reconnaitre le sentiment

Je reconnais mes émotions, mes angoisses, mes peurs…

2. Laisser être et ignorer les pensées

On laisse venir les émotions et on essaye pas de rationnaliser. On se donne l’autorisation de sentir cela.

3. Prêt à lâcher prise ?

Parfois quand on a du mal à lâcher prise, c’est qu’on a pas envie de lâcher prise. Certaines personnes créent leurs identités sur des croyances et se retrouvent prisonnières de celles-ci. Par exemple, les gens qui disent  » je ne suis pas chanceux ».

Conclusion pour lâcher prise

Plutôt que de lâcher prise il faut laisser être. On arrive pas à lâcher prise car on n’arrive pas à gérer nos émotions. On les gère de 4 mauvaises façons ( l’expression, l’échappée, suppression, répression). Il faut plutôt reconnaitre le sentiment , laisser être et ignorer les pensées et ensuite vraiment lâcher prise. Si vous voulez en savoir plus vous pouvez lire le livre Letting Go: The Pathway of Surrender de David R Hawkins 

Pour ne pas manquer les prochaines vidéos, abonnez-vous à notre chaîne en cliquant ici

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite