teliosa

Quels sont les métiers du bien être ?

Les métiers du bien être sont aujourd’hui très convoités notamment dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Le secteur du bien-être a offre en effet une large palette de métiers et il attire une clientèle de plus en plus nombreuse. Les métiers du bien-être présentent en plus l’avantage d’apporter une dimension humaine à son travail et de pouvoir ainsi rester en cohérence avec ses valeurs.

Les métiers du bien être listé - Formation et coaching pour Thérapeute - Teliosa, Quentin MDB

Autre attrait non négligeable, la plupart de ces métiers sont accessibles sans diplôme. Une formation suffit pour pouvoir s’installer.

Il n’est pas toujours aisé de savoir vers quel métier du bien-être l’on souhaite s’orienter. Afin de vous aider, nous vous avons listé les différents métiers du bien-être et nous vous donnons pour chacun leur définition et les formations et diplômes nécessaire.

Les métiers du bien être : la liste

Quelque soit le métier du bien-être que vous retiendrez, votre mission principale sera d’améliorer le quotidien de vos patients ou clients. Ces métiers visent en effet à apporter un réel mieux être que se soit d’un point de vue physique, d’un point de vue mental, ou même les deux.

Le professionnel du bien-être a donc pour objectif de rendre la vie plus belle en s’occupant des douleurs physiques, mais aussi du mental et du développement personnel. 

Psychothérapeute

Pour devenir thérapeute, il y a des études spécifiques à réaliser au préalable. Il faut en effet être diplômé en  psychopathologie (bac + 5).

Le rôle du psychothérapeute est d’accompagner les personnes en souffrance en leur servant de médiateur, de guide. Pour ce faire il utilise différentes techniques de psychothérapies (cognitives, comportementales, analytique…) Il existe de nombreuses catégories de psychothérapeute : de couple, pour enfant,  familiale, ergothérapeute…

Pour être psychothérapeute, de nombreuses qualités sont requises mais les deux principales sont l’empathie et l’altruisme. Il est aussi indispensable d’avoir trouver son propre équilibre et de savoir garder du recul.

Sophrologue

La profession de Sophrologue n’est pas réglementée. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un diplôme ou même une formation. Toutefois, il est fortement conseillé de suivre une formation certifiante (permettant de vous inscrire au RNCP) qui vous permettra d’acquérir les bases de la théorie mais aussi de la pratique et vous apportera de la légitimité vis-à-vis de vos clients.

Le rôle du sophrologue est, à l’aide de différentes techniques, de favoriser la détente physique et mental en travaillant au renforcement de la structure positive du patient. L’objectif est d’aider le patient à mieux appréhender les situations stressantes et à trouver la sérénité.

Pour devenir sophrologue, il est impératif d’aimer l’humain et d’aimer aider et accompagner les autres. Les qualités d’écoute et de bienveillance sont aussi également essentielles.

Réflexologue

Là encore, aucun diplôme n’est nécessaire pour s’installer comme réflexologue. Mais, encore une fois, il est souhaitable de suivre une formation certifiante (pour pouvoir s’inscrire au RNCP) avant de se lancer notamment parce que la connaissance des zones reflexes ne s’improvise pas.

La réflexologie est une méthode permettant de soigner les douleurs, réduire le stress et améliorer le bien-être par la réalisation de pressions sur différentes zones réflexes du corps : pieds, mains, oreilles, crâne ou visage.

Pour être réflexologue, il faut déjà avoir une bonne condition physique (position debout fréquente, déplacement des clients). Il faut aussi savoir être à l’écoute et aimer le contact tant social que physique. 

Phytothérapeute

Seuls les professionnels de santé (pouvant établir des ordonnances) peuvent devenir Phytothérapeute (médecin, dentiste, sage-femme…) Avec une licence de pharmacologie, on peut toutefois devenir conseiller en Phytothérapie. Mais vous pouvez aussi décider de vous installer en tant que conseiller en phytothérapie. Vous ne pourrez alors pas prescrire d’ordonnance, mais uniquement établir un protocole.

Le phytothérapeute soigne ses patients à l’aide de plantes médicinales

Pour devenir phytothérapeute il faut savoir être à l’écoute mais surtout faire preuve de rigueur et bien sûr avoir de très bonnes connaissances du corps humain et des plantes.

Ostéopathe

Pour devenir ostéopathe, il faut suivre une formation d’ostéopathie qui dure 5 ans dans une école agréée par le ministère de la santé.

L’ostéopathe est qualifié dans la manipulation des muscles et des articulations osseuses. L’ostéopathe soigne, exclusivement avec les mains, toutes sortes de maux: rhumatismes, mal de dos, troubles ORL, problèmes digestif, urinaire…

L’ostéopathe doit avant tout être manuel car c’est avec ses mains qu’il va établir des diagnostiques mais aussi soigner; Il se doit aussi d’être en bonne condition physique, d’être à l’écoute et il doit savoir faire preuve d’empathie.

Naturopathe

Aucun diplôme n’est demandé pour devenir naturopathe mais une formation est plus que conseillée ne serait-ce que pour avoir de la crédibilité vis-à-vis de vos clients et pour pouvoir faire face à la concurrence des nombreux professionnels de santé qui se sont reconvertis dans cette activité.

Le naturopathe est avant tout un conseiller en hygiène de vie pour apprendre à mieux respirer, mieux dormir, mieux manger et se sentir tout simplement mieux dans sa peau. 

Les principales qualité d’un naturopathe sont l’écoute, la pédagogie et la patience.

Masseur

Pour devenir masseur « bien-être », il n’est pas nécessaire de détenir un diplôme à la différence du masseur Kinésithérapeute qui lui doit obtenir un diplôme reconnu par l’état. Néanmoins, pour pouvoir réaliser les différents massages comme le massage suédois ou le massage pour femme enceinte, il est impératif de suivre des formations pour chaque type de massage. Il faut également connaître du mieux possible l’anatomie du corps humain.

Le masseur a pour rôle  via des palpations, étirements, pressions ou encore le pétrissage de soulager les muscles et les tensions, de diminuer la fatigue physique et mentale.

Pour devenir masseur, il est important d’aimer le contact humain, de faire preuve de douceur mais aussi de fermeté et d’avoir de la force dans les mains.

Magnétiseur

Aucun diplôme n’est nécessaire pour devenir magnétiseur mais encore une fois, il est conseillé de suivre des formations qui vous permettront de développer votre technique et de rassurer vos clients. 

En utilisant sa propre énergie, le magnétiseur rétablit l’équilibre entre le mental et le physique de son client. Grâce à la circulation des énergies, le magnétisme permet de soulager les douleurs ou d’aider les personnes qui souffrent d’addiction, de douleurs chroniques, de stress…

Les principales qualités et compétences d’un magnétiseur sont la compassion, l’écoute et bien-sûr la capacité à transmettre son énergie.

Kinésithérapeute

Pour devenir kinésithérapeute, il est impératif de posséder un diplôme reconnu par l’Etat. Ce diplôme est obtenu après 5 ans d’études dont une année de sélection qui peut être effectuée dans un cursus médical ou STAPS, et 4 ans au sein d’un des Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie

Le kinésithérapeute allie le massage et la rééducation pour soulager ou réparer les muscles et tendons et rendre ainsi à ses patients toute leur mobilité.  Mais il intervient également en prévention et en tant que conseil pour notamment, aider ses patients à avoir une meilleure posture, à mieux pratiquer leur activité sportive…

Pour exercer en tant que kinésithérapeute, il est nécessaire d’avoir une bonne écoute, de faire preuve d’empathie, de bienveillance et bien-sûr d’aimer le contact.

Hypnothérapeute

La profession d’hypnothérapeute n’étant pas réglementée, aucun diplôme n’est nécessaire pour s’installer. Toutefois, l’Institut Français d’Hypnose recommande pour pouvoir exercer avec légitimité, de posséder une qualification professionnelle dans le secteur médical ou paramédical et de suivre, en complément, une formation en hypnose.

En agissant sur l’inconscient de ses patients au travers de la voix, du regard et des sensations, l’hypnothérapeute œuvre à réduire le stress, à faire disparaître des phobies, à réduire l’état dépressif, à supprimer les addictions, etc.

Un bon hypnothérapeute est avant tout un bon communicant qui sait observer et interpréter les signes transmis par son client. Il doit également savoir faire preuve d’écoute et de patience.

Listing des différents métiers dans le domaine du bien-être - Teliosa

Hydrothérapeute

Pour devenir hydrothérapeute, aucun diplôme n’est requis et il n’existe pas de formation spécifique.

Néanmoins, il est fortement recommandé d’avoir une formation liée au domaine de la santé comme un BEP en carrières sanitaires ou un certificat d’aide soignant.

Spécialiste des soins thermales, l’hydrothérapeute utilise l’eau pour soigner et améliorer le bien-être de ses clients.

Un hydrothérapeute se doit d’avoir le sens du contact et d’être chaleureux.

Homéopathe

Il est nécessaire d’être un professionnel de santé certifié pour devenir homéopathe habilité à prescrire des traitements homéopathiques. La formation en homéopathie est donc accessible aux médecins, aux pharmaciens, aux chirurgiens-dentistes, aux pharmaciens et aux sages-femmes. Plusieurs centres de formation en homéopathie existent en France. Cependant, il est conseillé de s’inscrire dans une école faisant partie de l’Ecole Française d’Homéopathie.

Le rôle de l’homéopathe est de rééquilibrer l’organisme. L’homéopathe a une approche holistique et s’intéresse à son patient dans sa globalité.

Les qualités d’un bon homéopathe sont la rigueur, l’empathie, le sens de l’écoute et de bonnes capacités d’analyse et d’observation.

Ergothérapeute

Pour devenir ergothérapeute, il faut avoir le bac et obtenir un diplôme d’Etat d’ergothérapeute (Niveau licence).

L’ergothérapeute maintient, restaure et facilite les activités humaines de personnes en situation de handicap ou souffrant de maladies ou de blessures. Son rôle est d’aider les personnes dépendantes, à avoir ou à retrouver une vie quotidienne aussi autonome que possible ou de les aider à reprendre certaines activités après une blessure par exemple. 

Un ergothérapeute se doit d’être créatif et d’avoir un bon esprit d’analyse. Il est également important d’être solide mentalement et d’avoir trouvé son équilibre personnel pour pouvoir faire face à des situations qui sont parfois dures et complexes émotionnellement parlant.

Diététicien

Deux diplômes, BTS diététique (bac+2) et BUT – génie biologique spécialisation diététique (bac+3) permettent d’accéder à la profession de diététicien.

Le Diététicien peut intervenir dans le milieu de la santé pour prévenir ou soigner des problèmes de poids, de diabète et autres maladies comme le cholestérol. Il intervient également dans les centres de pour personnes âgées ou dans les restaurations collectives pour établir les menus en tenant compte des pathologies des patients ou clients ou simplement pour s’assurer de la valeur nutritionnelle des repas. Il intervient également dans les milieux sportifs et aussi dans l’industrie alimentaire. 

Avoir le sens de la pédagogie est très important pour un diététicien. Il est en effet important de savoir expliquer à ses clients les changements à faire et les convaincre de prendre de nouvelles habitudes. Il est également préférable d’avoir un bon sens relationnel et une bonne écoute.

Chiropracteur

Pour devenir chiropracteur, il faut obtenir le diplôme de docteur en chiropraxie délivré par un seul établissement français: l’Institut franco-européen de chiropraxie, l’IFEC (bac + 5). Il n’existe que deux écoles : une à Paris et une à Toulouse.
Le travail du chiropracteur consiste à soulager les douleurs nerveuses et musculosquelettiques. Pour soigner les maux du dos et des muscles, il intervient sur le système nerveux, et en particulier sur la colonne vertébrale. Il a un rôle de suivi bien sûr mais aussi un rôle de prévention. 

Avoir le sens du contact est primordial mais il faut aussi faire preuve d’écoute et de patience.

Acupuncteur

Afin de devenir acupuncteur, il faut d’abord obtenir un doctorat en médecine et ensuite se spécialiser via une formation d’acupuncture qui dure 2 ans.

L’acupuncteur est un médecin spécialiste de la médecine traditionnelle chinoise. Il traite par la stimulation physiologiques de certains points (via de fines aiguilles implantées à la surface de la peau), les maux physiques et psychologiques.

Avoir un bon sens du contact est primordial mais il est aussi nécessaire d’être minutieux, calme et précis.

Aromathérapeute

Pour devenir aromathérapeute, aucun diplôme n’est nécessaire. Néanmoins, suivre une formation professionnelle certifiante de type herboriste ou d’initiation aux huiles essentielles est de nouveau fortement conseillé. 

Le rôle de l’aromathérapeute est d’apporter du bien-être par l’utilisation des huiles essentielles. Il oriente et conseille ses clients dans le choix des huiles. Il peut ainsi aider à réduire de nombreux troubles comme le stress, la fatigue, les problèmes de peau, la migraine, les douleurs articulaires ou musculaires, …

Un aromathérapeute se doit d’être à l’écoute de ses clients, d’avoir un bon sens du relationnel et de la communication. Une connaissance de la biochimie est un vrai plus.

Art thérapeute

Pour exercer, il faut impérativement un diplôme reconnu par l’état de niveau minimum Bac+4. ce diplôme peut être obtenu par voie universitaire ou par une inscription dans l’un des 3 écoles existantes en France.

L’art thérapeute utilise les différentes activités artistiques pour soulager les personnes souffrant de déficits physiques, psychiques ou socio-relationnels. 

Ses qualités principales sont d’être calme, curieux et créatif.

Comment choisir le métier du bien-être qui nous convient ?

Pour choisir le métier qui vous convient, il est important de prendre le temps des les étudier en profondeur et surtout de voir celui qui correspond le mieux à vos valeurs et à vos qualités mais aussi à votre équilibre de vie et à vos souhaits d’évolution de carrière. 

Prenez le temps aussi d’étudier les formations proposées afin de vous assurer que vous pourrez trouver celle qui conviendra le mieux à votre disponibilité et à votre budget. 

Vous souhaitez en apprendre d’avantage avant de vous reconvertir dans le secteur du bien-être ?

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite