teliosa

Comment ouvrir mon cabinet libéral et développer mon activité dans le secteur du bien-être ?

Quand on fait un changement de vie, comme une reconversion ou passer à son compte, nous n’avons pas toutes les informations pour réussir à coup sûr notre changement cap. Nous n’avons pas toujours les réponses à nos questions comme : Comment réaliser une bonne ouverture de mon cabinet libéral ? 

Par conséquent bien-être entouré par des professionnels dans ce domaine est important ! Passer par de l’accompagnement et du coaching spécialement conçu pour les professionnels du bien-être fait partie des solutions pour lancer et développer votre activité dans les meilleures conditions. 

Mon cabinet libéral : comment l'ouvrir et développer mon activité - Formation et coaching pour les professionnels du bien-être et les thérapeutes - Teliosa, Quentin MDB

Quand on vient d’effectuer une reconversion professionnel dans le bien-être et qu’on décide d’ouvrir son propre cabinet libéral, on se pose beaucoup de questions, on a peur de se tromper, de commettre des erreurs. Pour simplifier cette étape cruciale et vous aider à développer votre cabinet libéral, nous vous donnons ici quelques conseils et astuces pour un lancement réussi et un développement rapide.

En suivant nos conseils, vous pourrez ouvrir votre cabinet libéral sans stress et vivre rapidement de votre activité.

Les 5 étapes importante à ne pas oublier pour lancer mon cabinet libéral

Vous avez enfin décider de sauter le pas et de lancer votre propre cabinet ? Vous devez vous demander : quels sont les étapes pour lancer mon cabinet libéral ? Voici une liste de 5 étapes à suivre avoir une bonne ouverture de cabinet. Ne négligez aucune des étapes listées ci-après. En suivant ces étapes vous êtes sûr(e) de rien oublier et d’ouvrir votre cabinet sereinement. 


Étape 1 : Je dois choisir le statut juridique de mon cabinet libéral


Cette étape est primordiale. Choisir son statut ce n’est pas uniquement choisir un type de société, c’est aussi choisir sa fiscalité, la possibilité de déduire ou non ses charges, de facturer de la TVA (et donc d’en récupérer) ou pas…


En France, plusieurs statuts sont possibles. On ne vous liste ici que ceux qui sont les plus intéressants pour les cabinets libéraux :

  • Micro-entreprise : Ce statut est celui choisit par la plupart des professions libérales quand elles ouvrent leur cabinet. Il présente en effet l’avantage d’être très simple à mettre en place (2H) et il est administrativement très simplifié.
  • L’Entreprise Individuelle au réel (EI) : Une entreprise individuelle est une forme simplifiée d’entreprise. Toute personne de plus de 18 ans peut créer ce type d’entreprise et devenir alors entrepreneur individuel.
  • Entreprise Unipersonnel à Responsabilité Limitée (EURL) : L’EURL est identique à la SARL à la seule différence que la société n’est créée que par un seul associé.


Étape 2 : Je dois choisir le lieu où je vais installer mon cabinet libéral


La première question à se poser est de savoir si vous pouvez supporter le prix d’un loyer au lancement de votre activité. Mais une fois cette question résolue, il reste encore de nombreux paramètres à prendre en compte avant de décider de son lieu d’installation.
3 options sont possibles, chacune présente des avantages mais aussi des inconvénients :

  • Lancer son cabinet libéral à domicile
  • Ouvrir son cabinet libéral dans un local dédié
  • Lancer son cabinet de praticien dans un local partagé
  • Quelque soit l’option que vous retiendrez il est aussi important de s’assurer que le local sera accessible aux personnes à mobilités réduites, que l’on pourra facilement stationner à proximité ou que le quartier est correctement desservi par les transports en commun.


Étape 3 : Je dois fixez les tarifs de mon cabinet libéral au juste prix


C’est une étape très importante également car elle va déterminer vos revenus. Pour bien fixer vos tarifs vous devez :

  • Tenir compte de votre environnement et la concurrence existante
  • Définir votre profil de vos futurs clients et ce qui vous différencie de vos concurrents
  • Définir la durée et le(s) type(s) de séance et soin(s) proposé(s)

Étape 4 : Je dois m’assurer !


C’est une étape trop souvent négligée par les praticiens alors même qu’elle est très importante et peut, si elle n’est pas faite correctement, vous coûtez très cher ! N’oubliez donc pas de prendre une assurance pour votre local et votre mobilier, de souscrire à une mutuelle et éventuellement à une complémentaire, d’avoir une assurance professionnelle pour vous couvrir en cas de problème avec l’un de vos clients ou patients.


Étape 5 : Je dois faire connaître localement mon cabinet libéral


Parce que sans communication, votre cabinet libéral risque de ne jamais être connu, il est vital que vous travailliez votre publicité. Pour se faire il faut :

  • Travailler le bouche-à-oreille pour faire connaître votre cabinet libéral
  • Rendre visible votre cabinet de thérapie localement
  • Communiquer sur les réseaux sociaux
  • Rendre votre cabinet libéral visible sur internet en travaillant votre référencement local

Maintenant que vous connaissez les 5 étapes clefs pour réussir le lancement de votre cabinet libéral, voici les 5 erreurs les plus fréquemment commises par les praticiens qu’il vous faut à tout prix éviter.

Check-list des choses à faire pour ouvrir mon cabinet libéral - Teliosa

Je souhaite me lancer et ouvrir mon cabinet libéral : Les 5 erreurs les plus fréquentes commises par les praticiens du secteur du bien-être

En ouvrant votre cabinet libéral, vous devenez non seulement un praticien du bien-être, mais aussi un chef d’entreprise. Il est donc important de connaître les erreurs les plus fréquemment commises lors de l’ouverture d’un cabinet pour ne pas les faire et vous assurez ainsi un lancement réussi mais aussi un développement rapide !


Erreur n° 1 : Ne pas faire de business plan et d’analyse de la concurrence avant l’ouverture de mon cabinet libéral


Connaître ses concurrents et avoir des objectifs clairement définis vous aidera à vous organiser mais aussi à corriger votre communication, votre publicité et même vos tarifs si vous vous rendez compte que vous n’arrivez pas à atteindre votre cible par exemple- Un business plan est aussi nécessaire quand on veut emprunter auprès d’un établissement financier.

Erreur n° 2 : Choisir le mauvais statut juridique pour mon cabinet libéral


Pas de panique ! Il est en effet toujours possible de changer son statut juridique (plus ou moins facilement selon le statut choisi au démarrage) – Mais pour éviter les galères administratives et la perte de temps qu’engendre un changement de statut, nous vous conseillons de consulter un conseiller financier ou un expert-comptable qui saura vous dire quel est le meilleur statut pour votre cabinet en fonction de vos objectifs, de vos charges à venir….

Erreur n° 3 : Ne pas demander de l’aide et s’isoler


C’est l’une des erreurs qui entraîne le plus la fermeture de cabinets. En effet, même si travailler seul présente de nombreux avantages, cela peut aussi conduire à de l’isolement et vous entraîner dans une boucle négative. Faire appel à un coach, suivre une formation spécifiquement dédiée à la création d’un cabinet libéral ou s’inscrire dans un réseau professionnel ne peut que vous être bénéfique. Échanger sur ces problèmes ou sur ces réussites avec des tiers est toujours positif et source d’inspiration.

Erreur n°4 : Négliger la communication et le marketing sur le lancement et l’ouverture de mon cabinet libéral


Vouloir être un praticien reconnu pour la qualité de son travail, ne doit pas vous empêcher de travailler votre stratégie de communication. Sans communication, il vous sera en effet difficile de faire connaître votre cabinet et de pouvoir vivre de votre activité.

Erreur n°5 : Négliger la gestion administrative et comptable de mon cabinet libéral


Même si vous êtes un phobique administratif, ne laisser jamais votre comptabilité et votre gestion administrative à l’abandon ! Déléguez à un tiers si besoin mais ne rien faire ou ne pas suivre sa comptabilité peut vous coûter très cher voir conduire à la fermeture de votre cabinet.

En suivant les étapes listées plus haut et en gardant en tête les erreurs à ne pas commettre, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir le lancement de votre cabinet libéral et attirer des clients rapidement. Et on ne vous le répétera jamais assez, n’hésitez pas à vous faire aider dans ces étapes cruciales !

Check-list des choses à ne pas faire pour avoir une ouverture réussi de mon cabinet libéral - Teliosa

Comment dois-je faire pour attirer les bons clients à mon cabinet libéral ?

Une fois passé l’étape de la création de mon cabinet libéral, se pose très vite la question de comment attirer des clients à mon cabinet libéral ? Comment remplir suffisamment mon agenda  pour pouvoir vivre correctement de mon activité ? Pour cela il suffit de suivre nos conseils !


1er conseil : Avoir une stratégie de communication ciblée

Pour pouvoir définir une stratégie efficace, vous devez d’abord définir quel type de client vous visez. En connaissant vos futurs clients vous pourrez en effet mieux cibler vos publicités et avoir un contenu qui leur parlera, les touchera.


2eme conseil : Rendre visible mon cabinet libéral sur internet


Dans l’idéal, il vous créer votre site internet et travailler votre référencement local afin d’apparaître dans les premiers dans les différents moteurs de recherche. Mais vous pouvez aussi commencer par créer une simple fiche sur Google My Business qui vous permettra, si elle est bien complétée, d’apparaître sur la map Google et dans les tous premiers résultats ;

3eme conseil : Communiquer sur les réseaux sociaux à propos de mon cabinet libéral et de mes prestations


Une communication bien ciblée et régulière vous permettra d’améliorer votre visibilité mais aussi de travailler votre image à moindre coût. En communiquant sur les réseaux sociaux vous augmentez également vos chances de fidéliser vos clients grâce au lien que vous maintenez avec eux via vos posts.

4eme conseil : Utiliser les plateformes de prise de rendez-vous


Il ne faut surtout pas hésiter à dépenser un peu d’argent pour s’inscrire sur l’une des plateformes françaises qui permet la prise de rendez-vous à distance- Au-delà d’être utilisées par une très grande majorité de français, ces plateformes vous offrent en plus une visibilité immédiate.

5eme conseil : S’inscrire sur les pages jaunes et autres annuaires professionnels pour référencer mon cabinet libéral partout


Et oui, même si l’annuaire papier à disparu, il n’en continue pas moins d’exister sur internet. Les pages jaunes sont encore la seconde source de recherche. Une inscription sur les pages jaunes vous permet donc d’augmenter votre visibilité locale mais aussi sur internet.

Les conseils à suivre pour développer efficacement la patientèle de mon cabinet libéral - Teliosa

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir le lancement de votre cabinet libéral et attirer vos premiers clients. Alors, à vous de jouer !

Maintenant que vous savez se que vous devez mettre en place pour réussir l’ouverture de votre cabinet voici également d’autres informations à connaître sur les métiers du secteur du bien-être :

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite