teliosa

Comment un psychologue clinicien a-t-il doublé son nombre de clients en 6 semaines ?

 Au cours d’une interview YouTube, un de nos élèves David, psychologue clinicien revient sur son parcours, et témoigne de la manière dont il a réussi à doubler son nombre de clients en 6 semaines grâce à notre formation.

Le parcours de David, psychologue clinicien

David Alzieu psychologue clinicien à Albertville. Après avoir travaillé en institution. Il lance son cabinet en 2020 mais n’arrive à avoir que quelques patients par-ci, par-là. Son activité était loin d’être stable.

En octobre 2021, il voit passer l’une de nos pubs Facebook. Intrigué par ce que l’on propose, il mène sa petite enquête et regarde notamment si tout ce que j’explique dans mes vidéos est réel (l’activité de ma mère, etc.).

Son ego et son mental finissent par être convaincus.

Il prend rendez-vous et nous rejoint.

Au cours de cette interview c’est l’occasion de revenir en détail sur son parcours et tout ce qu’il a mis en place :

Problématiques abordées

  • Pourquoi il nous a rejoins alors qu’il ne pouvait commencer que quelques semaines plus tard
  • Les détails de la petite enquête qu’il a menée
  • Les synchronicités qui l’ont poussé à nous rejoindre
  • Les zones d’ombre qu’il a changé (ex : la peur du manque)
  • Les changements qu’il a effectués pour faire exploser les nouvelles demandes
  • Sa niche des “hypersensibles” et pourquoi il l’a choisi
  • Pourquoi des patients ont attendu 3 – 4 mois avant de le contacter
  • Pourquoi il préfère rester à 20 patients par semaine

Analysons la situation :

Qui ? David Alzieu

Problème :  Activité instable d’une semaine à l’autre

Solution : A rejoint l’académie (notre programme de 6 semaines qui explique comment faire pour vivre de son activité)

Ça a marché ? Oui. Quelques semaines après nous avoir rejoints, il a eu une explosion de nouvelles demandes.

Comment notre psychologue clinicien a-t-il doublé son nombre de clients ?

Après les études, notre psychologue clinicien ne continue pas là où il fait son stage car il veut être indépendant. Revenu d’Asie, il installe son cabinet, son activité de psychologue fonctionne un peu ( entre 10 -15 patients en moyenne). Il tombe sur notre pub Facebook et est toute de suite sensible au message présent. Il mène son enquête pour être sûr de nous rejoindre et tombe sur l’histoire de ma mère qui lui a beaucoup plu.

Rapidement, il met en place des actions, comme la mise en place du site internet. Mais il doute car pendant 10 jours il n’a plus de patients. Après ces 10 jours ça a explosé. Il a doublé voir triplé son nombre de clients. Il a plus de patients dans sa niche et les résultats avancent plus vite.

Notre psychologue clinicien se spécialise sur les hypersensibles

Avec l’explosion des hypersensibles, David s’y intéresse et trouve sa niche. Il veut aider ces gens, le rôle de ses consultations est de permettre aux hypersensibles de surmonter cet état et de ne pas le considérer comme un poids ou une souffrance mais au contraire comme une force.

Grâce au travail effectué sur son site, les prospects prennent contact avec lui via ce dernier principalement. En plus de cela, il a écrit un livre sur la sensibilité qui lui apporte un peu de notoriété.

Les projets de 2022 pour David, notre psychologue clinicien

David souhaite terminer la formation pour ainsi mettre des actions en place comme le référencement sur son site. Il veut créer une stratégie de communication autour de son livre et de ses conférences sur la sensibilité afin d’accroître sa notoriété. Il a aussi pour idée de faire des formations autour du domaine de la sensibilité.

Pour prendre rendez-vous avec David Alzieu vous pouvez vous rendre sur son site en passant par Doctolib.

Résumons le parcours de David, psychologue clinicien

Avant de rejoindre l’académie, David, psychologue clinicien avait une activité instable d’une semaine à l’autre.

Les axes travaillés

1. Apprendre à expliquer ce qu’il fait de façon claire

2. Bien comprendre sa niche et avoir un message percutant pour qu’il se différencie des autres psychologues

3. Travailler son référencement pour asseoir davantage sa présence en ligne

Grâce à la combinaison de ces éléments, il a eu une explosion de nouvelles demandes. Pour la première fois, son cabinet est plein une semaine à l’avance. Ce qu’il a réussi à faire est déjà génial mais ce n’est que le début. La prochaine étape va être d’asseoir davantage la présence de son cabinet pour que cela dure dans le temps.

Si vous avez envie d’avoir les mêmes résultats que Benoît alors on peut vous aider.

Pour ne pas manquer les prochaines vidéos, abonnez-vous à notre chaîne en cliquant ici

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite