teliosa

Parmi les formations en sophrologie, quelle formation pour devenir sophrologue choisir ?

Se lancer dans une activité de sophrologie demande de trouver la bonne formation pour exercer en tant que professionnel reconnu de ce secteur très prisé. Mais parmi les formations pour devenir sophrologue comment faire son choix et trouver LA formation pour devenir sophrologue ?

Parmi les formations en sophrologie, quelle formation pour devenir sophrologue choisir ?

L’avènement de la médecine douce a accru la popularité des métiers du secteur du bien être, comme c’est le cas pour celui de sophrologue. Une discipline attrayante, mais qui nécessite tout de même l’apprentissage de ses méthodes. Pour ce faire, il existe de nombreuses formations spécialisées qui peuvent également convenir lors de reconversion professionnelle pour aller vers le domaine du bien-être, mais attention elles n’ont pas toutes les mêmes qualités de contenus et elles ne permettent pas toutes une inscription au RNCP.

La sophrologie : définition

La sophrologie est une méthode psychocorporelle s’adressant à chaque personne qui souhaite améliorer son bien-être au quotidien. Cette discipline a pour objectif de connecter notre monde intérieur avec notre monde extérieur, et ce, à l’aide de quatre principes.

Le premier principe est celui d’action positive. Il établit le fait que chaque action positive agissant sur une partie de la conscience, aura des répercussions positives sur sa totalité. Plus on s’habitue à mettre du positif dans son quotidien, plus on sera dans la capacité de développer des habitudes positives, et donc, d’améliorer son bien-être.

Le second principe est celui du schéma corporel. La sophrologie le considère sous différents points : sa forme, sa capacité de sentir, et sa capacité de percevoir. L’idée est d’arriver à l’harmonie entre corps et esprit.

Le troisième principe est celui de réalité objective. C’est voir une situation telle qu’elle existe factuellement sans la déformer, sans l’interpréter.

Le quatrième principe de la sophrologie est celui de l’adaptabilité. Chaque sophrologue doit savoir s’adapter aux différents patients qu’il reçoit.

La sophrologie possède des effets positifs sur un grand nombre de troubles. Elle peut notamment permettre de soulager les problèmes de sommeil, en accompagnant les personnes qui présentent des problèmes d’endormissement ou d’insomnies. Elle intervient aussi pour aider à lutter contre des addictions, des phobies ou encore pour aider à préparer des périodes d’examens, aider à canaliser et gérer son stress. La sophrologie est efficace pour les femmes enceintes. Elle leur permet de vivre cette étape de leur vie plus sereinement. L’acceptation des changements physiques ou la gestion de certaines sensations désagréables font aussi partie de son champ d’action.

Les qualités pour devenir sophrologue

Lorsque l’on souhaite se reconvertir dans un métier, il est normal de se demander si on possède les qualités requises.
Pour devenir sophrologue, il est primordial de posséder une qualité centrale qui est l’écoute. Le métier de sophrologue repose sur l’écoute des besoins et des attentes de chacun des patients qui poussent la porte d’un cabinet de sophrologie. Ils doivent se sentir à l’aise et être compris dès la première séance. L’écoute vous permettra aussi d’être plus efficace dans la construction du programme à mettre en œuvre pour chacun de vos clients.

Si vous souhaitez devenir sophrologue, vous devrez faire preuve d’empathie, de générosité, et d’un certain sens de la persuasion. Cette dernière qualité a de l’importance car le patient doit sentir que vous êtes sûr de vous, et que les conseils que vous lui donnez sont vraiment de qualité.

Les sophrologues qui prennent la décision de réaliser des séances de groupe doivent faire aussi preuve d’un sens de l’animation poussé et d’une certaine créativité afin de pouvoir proposer des exercices différents en fonction des séances et des groupes.

Les métiers du bien-être, qui instaurent une relation particulière entre le patient et son thérapeute, ne fonctionnent pas sans une bonne communication. C’est la clé d’une interaction réussie avec les patients et de séances efficaces.
N’importe qui peut être amené à consulter un sophrologue, des plus jeunes aux plus vieux. Par conséquent, vous devez être à l’aise en face de chaque client, peu importe son âge, sa culture ou sa situation sociale.

Les différentes formations pour devenir sophrologue

Pour pouvoir enfin changer de vie et exercer le métier de sophrologue, il vous faut suivre une formation. Cependant, rappelons que ce métier, contrairement aux métiers de la médecine classique, possède quelques particularités.

Il n’est en effet pas nécessaire de posséder un diplôme d’État pour pratiquer la sophrologie. L’installation en tant que Sophrologue peut se faire sans diplôme et sans formation.

Mais même si elle n’est pas obligatoire, une formation reste nécessaire car elle permet de garantir des séances de qualité. Certaines formations vous permettront ainsi d’accéder au titre de sophrologue inscrit au RNCP, reconnaissance non négligeable dans le monde du travail et pour travailler en soutien du monde médicale.

Valider une formation permet ainsi de légitimer votre professionnalisme et vos connaissances de la sophrologie. Variables sans lesquelles il sera difficile de développer correctement votre activité de sophrologue.

Sophrologie : trouver la bonne formation - Teliosa

Différentes formations possibles en sophrologie

Comme pour beaucoup de métiers, il n’existe pas qu’une seule formation pour devenir sophrologue. Le choix est multiple, et dépendra de vos préférences et de vos affinités.

La première chose à faire, est de connaître le courant de la sophrologie qui vous attire le plus :

  • L’école caycédiennes. Affiliée à la fédération Alfonso Caycedo, la sophrologie caycédienne a pour objectif de renforcer les attitudes et les valeurs positives dans la vie quotidienne que ce soit à titre personnel ou professionnel. L’objectif est de développer des capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.
  • La sophrologie Dynamique: Créée par Yves Davrou, élève d’Alfonso Caycedo. La sophrologie dynamique est basée sur l’apprentissage par l’expérience et par l’entraînement en répétant des exercices mentaux et physiques dans un ordre bien précis.
  • La sophrologie analytique : En s’appuyant en partie sur les théories freudienne, jungienne et lacanienne, la sophrologie analytique couple les principes de la sophrologie avec des outils issus d’autres méthodes de psychothérapie comme l’analyse transactionnelle, la PNL, la Gestalt-thérapie ou encore les constellations familiales.

Une formation pour apprendre le métier de sophrologue dure environ 300 heures. Pendant votre formation vous apprendrez les différentes techniques de relaxation, de visualisation positives, de respiration et les fondamentaux de la sophrologie.

Choisir une formation de sophrologie en présentiel ou en distanciel ?

Un second choix se présente à vous. Celui de suivre votre apprentissage en présentiel ou en distanciel.

La situation sanitaire de ces dernières années a favorisé le développement de nombreux outils permettant de suivre des cours à distance. Le distanciel est une solution particulièrement avantageuse pour les personnes qui doivent concilier, lors d’une reconversion professionnelle, formation et travail mais aussi lorsque que l’on ne peut désorganiser le rythme de vie de la famille. Pas de contraintes d’horaires, vous seul décidez où et quand vous désirez suivre vos cours. Vous pouvez alors définir vous-même votre rythme de travail, en fonction des obligations de votre quotidien.

De plus, les formations à distance permettent de réaliser des économies, que ce soit sur les frais de déplacements ou sur les frais de restauration.

Mais l’apprentissage à distance nécessite une rigueur supplémentaire par rapport à l’apprentissage traditionnel en présentiel. N’ayant pas de rendez-vous obligatoire avec des professeurs, et ne côtoyant pas les autres élèves, vous devez être capable de vous auto-motiver et de faire preuve de sérieux dans votre organisation tout au long de votre cursus.

Vous pouvez également opter pour une formation en présentiel, qui vous permettra de participer à des classes et de bénéficier alors de la dynamique de groupe, dynamique qui favorise de façon générale l’apprentissage. L’un des autres avantages des formations en présentiel, c’est qu’elles permettent de s’entraîner avec des exercices pratiques, partie décisive dans un cursus de reconversion.

Si vous souhaitez vous reconvertir dans le métier de sophrologue et vous aussi devenir praticien du bien-être, cela est possible en suivant une formation de qualité qui vous enseignera tous les fondamentaux de cette discipline et fera de vous un réel professionnel.

Lisez notre guide pour connaitre le parcours à suivre afin de devenir sophrologue indépendant :

Comment avoir 25 clients par semaine ?

SANS être une pro de la com’.
SANS avoir la fibre commerciale.
SANS être un expert en informatique.

Formation gratuite